La relation de ces voyages est également l’occasion d’un exercice de style, où l’on montre les acquits de trois années de labeur.

Lire à ce propos la rencontre, dans la montée du col de la Faucille en 1924, de deux «autocars» que l’on croirait sortis d’un manège forain ! Ou bien la randonnée pédestre vers la Grande-Chartreuse, sous un soleil de plomb et la halte bienvenue à une fontaine qui existe toujours mais dont la fonction semble décorative maintenant ...


Des parcours initiatiques ...

 

Au cours de leurs voyages, les Normaliens et les professeurs accompagnateurs utilisent tous les modes de locomotion à leur disposition. Terre, mer et air (symboliquement), tout est expérimenté. Et cela est accompagné, au retour, de forces descriptions, plans, photographies et dessins, comme pour prouver qu’ils étaient capables de le faire ... et qu’ils l’ont fait !

 

Transports

Découvrir le monde

Croisement à risque

Marcher, cela s’apprend

Jura et Savoie 1924

«Boire» Dessin de Jean Foret

Menétrux en l’an 2000

Vers la Grande-Chartreuse