L’accident du “Méditerranée”

Qu’advient-il lorsqu’un “ballon-captif” n’est plus “captif” ?


Un dimanche de juillet 1904, les neuf passagers du ballon, ainsi que le capitaine de l’aérostat, ont pu en vivre les péripéties en direct.

Le câble ayant rompu sous la force du vent soufflant en tempête, ils sont montés à 4 000m d’altitude, avant de redescendre bien vite dans le XVè arrondissement, sains et saufs !


Lire l’article dans le journal “La Liberté” de Fribourg, daté du 27/7/1904.